Le Gouvernement du Grand-Duché de Luxembourg Laboratoire National de Santé du Gouvernement du Grand-Duché de Luxembourg
  Recherche
 x Recherche avancée
  Accueil | Nouveautés | Newsletter | Liens | Vos réactions | Contact Aide | Index | A propos du site
      ImprimerEnvoyer à

> Accueil > Actualités > Articles d'actualités > 10 > Présence de Hantavirus au Luxembourg

Présence de Hantavirus au Luxembourg

Vers le niveau supérieur
16-10-2012 Présence de Hantavirus au Luxembourg

Les Hantavirus appartiennent à la famille Bunyaviridae, parmi les 25 espèces virales de cette famille réparties selon la situation géographique, le virus Hantaan semble être le plus dangereux.

En Europe du Nord et au Luxembourg, c’est la variante Puumala qui prédomine et est responsable chez l’homme d’une forme atténuée de fièvre hémorragique avec syndrome rénal (FHSR). Il est le plus souvent contracté par la voie respiratoire, par l’inhalation de particules virales provenant des excrétions (selles – urines) de rongeurs sauvages dont le principal vecteur en Europe est le campagnol roussâtre (cf. photo Clethrionomys glareolus) qui vit dans les forêts, bois feuillus, taillis et haies. Les infections surviennent généralement durant la période printemps-été, et sont surtout observées au sein des professions exposées (forestiers, agriculteurs, chasseurs …) ainsi qu’en cas de séjour en zone forestière.

En Amérique du Nord et du Sud, deux variantes appelées Sin Nombre et Andes peuvent provoquer chez l’homme des complications pulmonaires et cardiaques plus graves (SPH). Deux cas mortels durant l’été 2012 parmi les 10000 visiteurs de Curry Village, situé dans le Yosemite National Park en Californie.

La variante Hantaan circule essentiellement en Asie.

Il est conseillé de contacter un médecin dès l’apparition de symptômes grippaux sévères comportant une fièvre élevée (39-40°C) de retour d’une région endémique.

Pour de plus amples informations consulter aussi

http://www.sante.public.lu/fr/actualites/2012/09/hantavirus/index.html

 



Haut de page

Copyright © Laboratoire national de santé   Aspects légaux | Contact